Emplacement à louer
COUP : MYSTIC, BON POSTE, MOUILLAGE                    
Rechercher avec Google
   Abc-peche.com
   Regisgerard.com
   Carpe.biz
   Carnassiers.biz
   Mouche.biz
   Peche-au-coup.biz
   Truite.biz  
 
En kiosque






MYSTIC

ammorce Cette pâte synthétique réalisée à partir de produits chimiques, doit figurer obligatoirement dans votre panier de pêche. Particulièrement économique, d’une durée de vie de plusieurs années, le Mystic intéresse tous les poissons et peut s’utiliser, seul ou associé à d’autres esches, tout au long de l’année. Le choix de la couleur dépend principalement du type d’amorce et des conditions de pêche.
Le rouge est efficace dans une amorce claire dans laquelle on incorpore une petite quantité de fouillis.
Le blanc s’utilise dans une amorce fine et nuageante.
Le noir est idéal sur un coup amorcé au chènevis surtout si vous avez des difficultés pour accrocher les graines.
Le jaune convient sur un coup amorcé au blé ou au maïs, mais aussi dans une amorce nuageante jaune.
Le vert est préférable durant la saison estivale lorsque les poissons se nourrissent de mousse.
L’orange s’emploie pendant la période de la ponte, quand les poissons consomment des œufs de poissons.



UN COUP AMORCÉ TOUS LES JOURS

Dans bon nombre de villes, les citadins ont pris pour habitude de distribuer leur pain dur aux canards et aux cygnes. Les poissons profitent de cette nourriture providentielle. Accoutumés à ces distributions, ils restent dans le secteur et sont actifs en toutes saisons. Il suffit de renforcer cet amorçage en lançant un mélange de terre et de pain essoré, à quelques dizaines de mètres du point de nourrissage et de pêcher au pain.



LE BON MOUILLAGE DE L’AMORCE

Le qualificatif essentiel concernant le mouillage est progressif. Car si vous dépassez la quantité d’eau nécessaire, vous obtenez une soupe dont il est délicat de modifier la consistance et le mélange devient inutilisable. Evitez de mouiller toute l’amorce en une seule fois et gardez toujours une petite quantité d’amorce sèche (20%) en réserve.
Le mouillage s’effectue en trois phases. Au début, le mélange très sec se montre avide d’eau et le liquide peut être ajouté à l’aide d’une bouteille. Après ce premier ajout et après avoir laissé reposer l’amorce, vous pouvez compléter l’hydratation avec une éponge. L’affinage du mouillage se termine à l’aide d’un vaporisateur.


Emplacement à louer

© 2002 abc-peche.com | Droits réservés | Contact Fr | Mentions légales
Un site du groupe WWW.REGISGERARD.COM