Emplacement à louer
CHOISIR SES MOULINETS A CARPE           
Rechercher avec Google
   Abc-peche.com
   Regisgerard.com
   Carpe.biz
   Carnassiers.biz
   Mouche.biz
   Peche-au-coup.biz
   Truite.biz  
 
En kiosque





 

  
Pour pouvoir se confronter aux plus gros cyprins d’eau douce, le carpiste doit pouvoir compter sur son matériel, sa canne mais aussi son moulinet dont chaque élément doit être fiable et solide !

choisir ses moulinetsVu le très grand nombre de moulinets à carpe actuellement présents sur le marché, il devient de plus en plus difficile, surtout pour un débutant, de choisir le bon modèle. Quels sont les principaux critères à prendre en compte ?
Tout d’abord le type de frein car c’est lui qui va permettre de stopper la carpe ou d’influer sur ses déplacements lors de la bagarre.
La bobine, elle aussi joue en rôle très important puisque de sa taille dépendra la capacité de stockage de nylon.

Le type de manivelle, la qualité du galet, la fiabilité du pick-up, eux aussi peuvent contribuer au succès… ou à l’échec de vos sorties de pêche. Mais il vous faut également tenir compte des conditions d’utilisation. Inutile d’investir une somme trop importante dans des produits haut de gamme qui ne vous serviront que quelques jours par an. En revanche, pour une utilisation fréquente, il faut jouer sur la qualité irréprochable des moulinets issus de l’industrie de pointe.
  

Le frein

De part leur frein, il existe deux types de moulinets à carpe : classiques et débrayables.
Chez un moulinet classique, le frein, placé avant ou arrière selon les modèles, doit être complètement desserré pour éviter que lors d’un départ la carpe entraîne la canne dans l’eau. Dès le départ, il vous faut tout d’abord rapidement serrer le frein pour entrer le plus vite possible en contact avec le poisson et ensuite durant tout le combat « jouer » avec, afin de fatiguer la carpe. Pour ce faire, il est impératif que le frein soit progressif.

L’apparition des moulinets débrayables sur le marché a marqué une véritable révolution dans la pêche de la carpe. Le principal avantage réside dans la possibilité de régler le frein à l’avance en fonction de l’encombrement du poste, de la distance de pêche, de la résistance de la ligne. Au moment où la carpe engame l’appât, elle peut prendre du fil librement sans sentir la moindre résistance. Il vous suffit en ce moment-là de vous saisir de la canne et d’actionner la manivelle du moulinet pour que le frein principal s’enclenche. Préférez les freins situés à l’avant de la bobine.
  
 

La bobine

La bobine du moulinet à carpe doit pouvoir contenir de 200 à 250 m de nylon de fort diamètre, 35/100. La plupart des moulinets actuels possèdent des bobines coniques, dites long cast qui rendent possible des lancers longs et précis car elles empêchent lors du déroulement que le nylon frotte sur leur extrémité ce qui pourrait ralentir sa sortie.
De plus, grâce au système de double oscillation, ces bobines permettent l’enroulement du fil en spires croisées et régulières évitant ainsi le risque que celles-ci se coincent les unes sur les autres lors des lancers.

La bobine doit être garnie jusqu’à 2 mm environ de son extrémité. Il est conseillé de coller une étiquette à l’intérieur de chaque bobine comportant les renseignements sur la marque et le diamètre du nylon ainsi que la date à laquelle il a été enroulé.
  

Les roulements et la manivelle

Les moulinets à carpe peuvent posséder de 1 à 10 roulements. Plus il y en a, plus le confort est grand pour le pêcheur. Des modèles dotés de cinq à six roulements représentent un bon compromis entre le confort et la vitesse de récupération, surtout importante pour la pêche à grande distance.

La manivelle doit permettre une prise confortable du moulinet. Il est préférable qu’elle soit longue et de taille importante et que la poignée soit double et en bois pour une bonne prise en main lors de la récupération.

N’oublions pas non plus l’importance du pick-up dont la qualité doit être irréprochable. Sinon, il peut arriver lors des lancers qu’il se referme brusquement provoquant ainsi inévitablement la casse de la ligne. Pour éviter ce désagrément, certains fabricants ont équipé leurs modèles d’un système de blocage du pick-up en position ouverte.

Apportez à vos moulinets un entretien régulier et une sérieuse révision au moins une fois par saison. Démontez-les et nettoyez-les soigneusement afin d’éliminer le sable, la poussière et autres débris. Lubrifiez le mécanisme intérieur et graissez les pignons à l’aide de matière grasse prévue pour les armes. Vaporisez de temps en temps, aussi bien l’intérieur que l’extérieur de vos moulinets, un produit anti-humidité.

Emplacement à louer

© 2002 abc-peche.com | Droits réservés | Contact Fr | Mentions légales
Un site du groupe WWW.REGISGERARD.COM