Emplacement à louer
CARNASSIERS : LE BON FERRAGE                   
Rechercher avec Google
   Abc-peche.com
   Regisgerard.com
   Carpe.biz
   Carnassiers.biz
   Mouche.biz
   Peche-au-coup.biz
   Truite.biz  
 
En kiosque





 

Quelle que soit la matérialisation de la touche, tirée violente, toc dans la canne, lourdeur, déplacement du nylon, le ferrage doit intervenir instantanément. Il faut malgré tout, tenir compte de certains paramètres…

Carnassier: Le bon ferrage En fonction de la technique pratiquée, l’utilisation d’une canne d’action de pointe ou parabolique, implique une amplitude de ferrage différente. La première transmet quasi intégralement au leurre le mouvement réalisé par le pêcheur et dans ce cas-là, un ferrage d’ampleur limitée suffit. La seconde, absorbant une part importante de l’énergie, exige un geste d’une plus grande intensité.


Position de la canne

La touche pouvant intervenir à tout moment, la position de la canne doit rendre possible un ferrage approprié. Il est impératif que lors de l’animation, elle ne dépasse pas un angle de 60° par rapport à la surface de l’eau.
La qualité du nylon, influe, elle aussi, sur le ferrage. Evitez de trop changer de marque ainsi que de diamètre de nylon car chacun a une élasticité de même qu’une résistance différente à section égale. Un monofilament de qualité facilitera le dosage du ferrage : suffisamment puissant sans pour autant provoquer la rupture.

Plus la distance vous séparant du leurre au moment de l’attaque est grande, plus le geste du ferrage doit être ample. A courte distance, surtout si vous utilisez un nylon fin, attention à la casse si le geste est trop violent.


Emplacement à louer

© 2002 abc-peche.com | Droits réservés | Contact Fr | Mentions légales
Un site du groupe WWW.REGISGERARD.COM